La finale épique de la Ligue des champions 2004/2005 : Liverpool-Milan

La finale épique de la Ligue des champions 2004/2005 : Liverpool-Milan

La finale de la Ligue des champions de l'UEFA 2004/2005 entre l'AC Milan et Liverpool reste gravée dans les annales du football comme l'une des rencontres les plus palpitantes et dramatiques de l'histoire du sport. Jouée le 25 mai 2005 au Stade Olympique d'Istanbul, cette finale a été le théâtre d'un renversement de situation spectaculaire.

L'AC Milan, avec sa pléiade de stars dont Paolo Maldini, Andrea Pirlo, et Kaka, faisait face à Liverpool, une équipe portée par Steven Gerrard et Xabi Alonso. Les attentes étaient élevées pour cette finale qui opposait deux des clubs les plus prestigieux d'Europe.

  • Découvrez le poster papier de Liverpool célébrant les plus grands joueurs et entraîneurs de l'Histoire des Reds dont Gerrard, Dalglish, Rush, Klopp...

La première mi-temps a été un cauchemar pour Liverpool. L'AC Milan a rapidement pris l'ascendant. Paolo Maldini a ouvert le score dès la première minute, et Hernán Crespo a ajouté deux autres buts à la 39e et 44e minute. À la pause, le Milan menait 3-0, et beaucoup pensaient que le match était plié.

La remontée  et le miracle

Cependant, Liverpool a livré l'une des plus grandes remontées de l'histoire du football au cours de la deuxième mi-temps. Steven Gerrard a ouvert le bal en marquant à la 54e minute, suivi de buts de Vladimir Smicer à la 56e minute et Xabi Alonso sur penalty à la 60e minute. En l'espace de seulement 15 minutes, Liverpool a égalisé à 3-3, créant un retournement de situation extraordinaire.

  • Découvrez le poster papier de Liverpool célébrant les plus grands joueurs et entraîneurs de l'Histoire des Reds dont Gerrard, Dalglish, Rush, Klopp...

La fin du temps réglementaire et la prolongation n'ont pas produit de nouveaux buts, malgré des occasions des deux côtés. La finale est alors allée aux tirs au but. Jerzy Dudek, le gardien de Liverpool, a été le héros de la séance de tirs au but en réalisant des arrêts cruciaux face à Andrea Pirlo et Andriy Shevchenko. Liverpool a remporté la séance 3-2, scellant ainsi sa victoire 6-5.

Les célébrations

La joie et l'étonnement étaient palpables dans le camp de Liverpool. La scène de Steven Gerrard brandissant le trophée de la Ligue des champions est devenue emblématique. La finale de 2005 est souvent qualifiée de "Miracle d'Istanbul", symbolisant la résilience et la détermination inébranlable de Liverpool.

Cette finale légendaire a eu des répercussions durables dans le monde du football. Elle a renforcé la réputation de Liverpool en tant que club capable d'accomplir l'impossible et a solidifié la place de l'AC Milan dans l'histoire de la Ligue des champions malgré la défaite. La finale de la Ligue des champions 2005 entre Milan et Liverpool restera à jamais gravée dans les mémoires comme une épopée épique, une leçon de résilience et un exemple de la magie du football, où l'impossible devient possible.

Retour aux articles

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires sont modérés avant d'être publiés.